Archives de l’auteur : Elza

Olivier Berlion

Dessinateur fidèle d’Éric Corbeyran, Olivier Berlion mène aussi une carrière d’auteur complet avec sa série Tony Corso après avoir réalisé Histoires d’en ville dont l’intégrale est sortie en petit format chez Glénat.

Originaire de Lyon, Olivier Berlion y suit les cours de l’école Émile Cohl et obtient un DEUG de culture et communication. Après plusieurs années de travaux dans l’illustration et la publicité, il rencontre Éric Corbeyran au Festival international de bande dessinée d’Angoulême en 1992. Commence une collaboration, qui se poursuit toujours, avec la série le Cadet des Soupetard (10 volumes de 1994 à 2004), puis Lie-de-vin (un one-shot dans la collection Long Courrier – 1999) chez Dargaud, Sales mioches (8 tomes de 1997 à 2005) chez Casterman, Rosangella (one-shot en 2007) et Garrigue (diptyque en 2008) à nouveau chez Dargaud.

Il a réalisé un album Cœur tam-tam avec Tonino Benacquista chez Dargaud en 2003. Parallèlement, Olivier Berlion écrit ses propres histoires et déclare en avoir en stock pour les dix prochaines années. De 2000 à 2002, il débute comme auteur complet du scénario aux couleurs avec le triptyque Histoires d’en ville aux éditions Glénat qui viennent de sortir une intégrale dans le cadre de la collection des 40 ans de la maison d’édition. Il termine le prochain épisode de Tony Corso. Le tome 5, Vendetta, de la série sortira en 2009 en même temps qu’une intégrale en petit format et couverture souple des 4 premiers épisodes. Installé près d’Uzès dans le Gard, Olivier Berlion allie un graphisme réaliste très maîtrisé et des intrigues fines et bien construites.

Source texte et photo : le blog BD de Manuel F. Picaud / Auracan.com. Crédit photo : © BD75011

Pour voir toute la bibliographie d’Olivier Berlion, c’est par ici.

Son dernier ouvrage :

Miss Prickly

Isabelle Mandrou, dite « Miss Prickly » est illustratrice. Elle a obtenu son diplôme d’illustratrice en 2003 à l’ENAAI (école supérieure privée d’Enseignement aux Arts Appliqués et à l’Image).

Elle illustre différents magazines, ouvrages à destination de la jeunesse ainsi que différents supports de communication.

Isabelle Mandrou est l’illustratrice de la célèbre bande dessinée Mortelle Adèle aux éditions Tourbillons. Elle enseigne également les arts appliqués. Isabelle Mandrou habite à Chambéry.

Pour voir la bibliographie de Miss Prickly, c’est par ici.

Sa dernière parution (janvier 2019) :

Stéphane Louis

Stéphane Louis est né en 1971. Autodidacte, il a fait ses premiers pas dans le monde des bulles grâce aux fanzines, prozines et autres magazines tels que Dixième Planète, Semic, Comic Box, Bugs Bunny Mag, etc.

Professeur pendant huit années dans le 93, il démissionne de l’Education Nationale pour vivre de sa passion et travaille aussi dans des agences de communication, le web et la publicité.

Ses influences de dessinateur proviennent du travail d’Olivier Vatine ou encore du duo John Byrne / Terry Austin sur les X-Mens. Mais également des mangas depuis leur parution en France ainsi que des Comics et surtout de la BD Franco-Belge qui a bercé son enfance (Raaah, Franquin, Seron puis Maëster, lui ont donné l’envie de prendre un crayon). C’est lors du Festival d’Angoulême de 2004 qu’il fait la connaissance de Nicolas Mitric. Une rencontre qui se concrétise par la sortie chez Soleil de l’album « Tessa, Agent Intergalactique ». 

Source texte et photo : Soleil

Pour consulter la longue liste des ouvrages de Stéphane Louis, c’est par ici.

Ses deux derniers ouvrages (sortis le même jour !) :


Nous ne sommes pas que nos faiblesses. Nous sommes ce que nous essayons d’en faire.

Dominique Bertail

Dominique Bertail est né en 1972 à Tours. Il apprend à parler avec Lucky Luke, à lire avec Tintin puis à dessiner avec Blueberry. Enthousiasmé par la lecture des albums de Baudoin, d’Otomo, de Sienkiewicz et des Cahiers de la BD, il s’inscrit aux Beaux-Arts d’ Angoulème où il rencontre Thierry Smolderen (avec qui il signe l’ Enfer des Pelgram chez Delcourt, en 1998 et 2000 ), Josepe et Pat Cab (avec qui il collabore quatre ans durant sur le site coconino-world.com ), Alain Beaulet (chez qui il publie L’Homme tableau – en 2000 – et L’Homme nuit – en 2002 ), Marc Riou et Mark Vigouroux, qui lui apprennent à aimer Corben…

Partageant son temps entre illustration (Bayard, Fluide Glacial, Casterman) et story-board (pour la pub et le cinema ), il signe en collaboration avec Matz une nouvelle série aux éditions Delcourt : Shandy.

Source éditeur : Delcourt

Pour consulter la liste des ouvrages de Dominique Bertail, c’est par ici.

Son dernier ouvrage :

Aux côtés de Zep en scénariste