Archives de l’auteur : Ga-L

Régis Loisel

Régis Loisel est un auteur de bande dessinée, rendu célèbre en 1982 par la série « La Quête de l’oiseau du temps », réalisée avec Serge Le Tendre au scénario. Loisel n’est pas seulement un spécialiste de l’héroïc fantasy. En effet, il adopte aussi un genre plus réaliste dans d’autres albums, dont notamment la série « Magasin général ». Il obtient le Grand Prix du festival d’Angoulême en 2002, en hommage à son œuvre.

Né en le 4 décembre 1951, Régis Loisel réalise ses premiers dessins pour le journal des ‘Pieds Nickelés’ en 1970 et collabore à ‘Charlie Mensuel’ dès le premier numéro en avril 1982 avec « La Quête de l’oiseau du temps » sur un scénario de Serge Le Tendre. Le succès de cette saga d’héroïc fantasy fait de Loisel une des révélations des années 1980.

En 1990, Loisel commence, en solo, une interprétation originale du personnage de l’écrivain anglais J.M. Barrie, « Peter Pan ». Six tomes de cette série, aujourd’hui terminée mais dont une adaptation est prévue en long métrage, paraissent aux éditions Vents d’Ouest jusqu’en 2004.

Après onze ans d’interruption, sort le second cycle de « La Quête de l’oiseau du temps », « L’Ami Javin », qu’il réalise avec Serge Le Tendre et Lidwine en 1998.

En parallèle, il se lance dans l’écriture de scénarios, laissant à d’autres auteurs le soin de les dessiner : comme l’album « Pyrénée », mis en image par Philippe Sternis en 1998, la série (en tant que co-scénariste) « Les Farfelingues » avec Pierre Guilmard entre 2001 et 2004, et « Fanfreluches pour une sirène » par Christin Oudot chez Vents d’Ouest en 2001.

Il signe également des collaborations avec d’autres auteurs, comme pour « Norbert le lézard », que Patrick Cothias scénarise en 2000, et l’album collectif « Mali-mélo, carnet d’un voyage au Mali », la même année.

Loisel a aussi eu l’opportunité de réaliser son rêve d’enfance et de travailler pour les studios de dessins animés Disney. Il a participé aux films « Mulan » puis « Atlantide, l’empire perdu », sortis respectivement en 1998 et 2001. En parallèle, il a travaillé sur le storyboard du film français « Le Petit Poucet », réalisé par Olivier Dahan en 2001, tout en concevant la même année un jeu vidéo du nom de « Gift ».

L’oeuvre de Loisel a été récompensée par le Grand Prix du festival d’Angoulême en 2002 et il a donc été fait Président du festival l’année suivante.

Plus récemment, il a imaginé la série fantastique « Le Grand Mort » avec l’aide du scénariste Djian et du dessinateur Vincent Mallié, sortie aux éditions Vents d’Ouest.

En association avec Jean-Louis Tripp, Loisel a travaillé sur « Magasin général », chez Casterman, série ayant pour cadre un village du Québec rural du début des années 20. Et enfin, il co-signe le scénario des nouvelles aventures de « La Quête de l’oiseau du temps » (« Avant La Quête »), avec Serge Le Tendre et mis en image par Mohamed Aouamri, Lidwine, Vincent Mallié et David Etien.

 

Lorenzo De Felici

Lorenzo De Felici est né en 1986 à Frascati près de Rome. Dès qu’il a eu son diplôme de scénariste en 2009, il a commencé a travailler en tant que coloriste. D’abord pour les éditions Sergio Bonelli Editore en Italy, puis à tavers l’Europe et l’Amérique.

Il a commencé en tant qu’illustrateur de BD en France en dessinant Drakka (éditions Ankama) and Didier, les deux écrits par Frédéric Brrémaud. A la même période il continue de coloriser les séries de SF Orphans et Dylan Dog, les deux pour Sergio Bonelli Editore. En 2015, il a publié un sketchbook pour Comix Buro en france et et a commencé a travailler sur la série INfinity 8 pour Rue de Sèvres (écrite par Davy Mourier et Lewis Trondheim). En juin il est contacté par Robert Kirkman et commence a travailler sur Oblivion Song et en tant que co-créateur et illustrateur sur Skybound.

Jérémie Moreau

JÉRÉMIE MOREAU est né en 1987 en région parisienne. Il vit à Valence.

Dès l’âge de 8 ans, il participe chaque année au concours de la BD scolaire d’Angoulême et obtient le Prix à 16 ans, en 2005. Il poursuit des études aux Gobelins, dans la conception de films d’animation. Cette expérience lui fait découvrir un dessin plus en mouvement et plus expressif. Auteur prometteur, il reçoit le Prix Jeunes Talents au Festival d’Angoulême en 2012 et est contacté par Wilfrid Lupano avec qui il se lance dans la BD. De leur collaboration naît « Le singe de Hartlepool » qui remporte un véritable succès publique et critique. En parallèle, Il travaille dans le cinéma d’animation, comme “character designer” (Moi, moche et méchant 2 et Le Lorax). Jérémie Moreau poursuit ensuite son parcours en solo en écrivant ses propres histoires ( Max Winson, La saga de Grimr, Penss et les plis du monde ) et en adaptant avec Chris Donner le roman Tempête au Haras. Parmi ses influences, il retient Franquin, mais aussi la poésie de Gus Bofa, la beauté de Winsor McCay ou l’intarissable productivité d’un Tezuka.

En 2018, il reçoit le Fauve d’or au festival international de la bande dessinée d’Angoulême pour son album La Saga de Grimr.

Daphné Collignon

Diplômée de l’école Emile Cohl, elle débute en illustrant le scénario d’isabelle Dethan, Le Rêve de Pierres. Elle poursuit avec les deux volumes de Cœlacanthes. En 2009, elle collabore avec la grand reporter Anne Nivat sur l’album Correspondante de guerre. En 2010, elle participe à la série créée par Franck Giroud : Destins . Elle collabore depuis régulièrement avec la scénariste Virginie Greiner et illustre aussi des albums jeunesse tels que Badésirédudou, Mélodie des Iles, Trois Gouttes de Sang, Chaân, La Petite Maison dans la Prairie, La Guerre de l’Ours, Calpurnia

Daphné Collignon est également enseignante à l’Ecole Emile Cohl de Lyon.