Archives pour la catégorie Dédicaces

Infos sur les dédicaces

Riff Reb’s

Un nom qui claque et une carrière longue comme le bras ! Nous souhaitons aujourd’hui la bienvenue à Riff Reb’s.

C’est en 1983, qu’il participe au collectif Neuvième Cau- chemar – en référence négative au Neuvième Rêve des jeunes loups de la bande dessinée belge. En 1984, avec Qwak, qu’il a rencontré à Paris où il suit les cours des Arts déco, Riff Reb’s fonde l’atelier Asylum, où les rejoindront Édith, Cromwell, Ralph, Joe Ruffner… Ils travaillent ensemble sur Les Mondes engloutis, une série de des- sins animés.

En 1985, paraît son premier album : le premier volume du Bal de la Sueur. En 1990 avec Parole de Diable, Riff Reb’s donne naissance à Myrtil Fauvette, (Les Humanoïdes Associés) un drôle d’anti-héros sale et méchant, un détective qui se bat à contre-cou- rant contre des lessiveuses, dans une société imaginaire dominée par des ayatollahs écologistes. Aujourd’hui, après avoir réalisé avec Cromwell le troisième tome du Bal de la Sueur, il anime les aventures de deux déjantées de l’espace, Glam et Comet (éd. Albin Michel). Enfin, en 2009, il publie avec succès l’adaptation du roman de Mac Orlan, À bord de l’Étoile Matutine (Soleil Produc- tions).

source : éditions la Gouttière

Désormais il semble aimer les livres avec beaucoup de houle.

 


Edith

C’est une grande dame de la bande-dessinée qui nous rejoint :

EDITH

Cette année elle a beaucoup fait parler d’elle avec l’album Emma G. Wildford, écrit par Zidrou. Tant et tant que ledit livre est tout juste réimprimé, fort de son succès de fin d’année. Il y en aura donc suffisamment pour SEVRIER BD…

 

 

 

 

 

 

 

BD pour enfants ou pour adultes, Edith sublime toutes les histoires qui lui passent entre les mains depuis 1988.

 

Edith a gagné l’alph-art du meilleur album pour Jack en 1993.

Elle est aussi l’heureuse gagnante du prix Pépite à Montreuil en 2015 pour Le jardin de Minuit. 

Et on l’a vue aller loin cette année dans la sélection d’Angoulême…

 

 

Jonathan Munoz

Pour annoncer la venue de Jonathan Munoz, la très drôle biographie publiée sur BDGest est absolument parfaite !

Un mardi matin de l’année 1984, alors que le café tiédit dans la salle à manger, sa génitrice et son géniteur se regarde tendrement. Neuf mois plus tard il naîtra. Il grandira entouré d’une Game Boy et d’un frère qui lui fera comprendre à coup d’édredon que dans la vie, il faut savoir partager. C’est comme cela que pour tuer le temps entre deux parties de jeux, il commence à tartiner des cahiers de gommettes, feutres et autres ustensiles de dessin. Une manie qui le poursuivra bien plus tard au grand dam de ses professeurs qui lui expliqueront que l’on ne barbouille pas ses livres d’histoire avec des vaisseaux intergalactiques à rayon ultra gamma bx-2000. Il obtiendra malgré tout son bac avec mention « admis », ce qui lui permettra d’intégrer l’école supérieure lyonnaise spécialisée dans l’art du gribouillage (Émile Cohl), d’où il sortira diplômé. Il obtiendra ainsi l’autorisation de faire de petits gribouillis dans des livres de français, des mensuels Disney et autres magazines spécialisés. Très vite il sera repéré par des gens ayant beaucoup de goût qui lui proposent le barbouillage de livres entiers. C’est ainsi que naquit « Un léger bruit dans le moteur » en collaboration avec Gaet’s et Jean-Luc Luciani, puis « Les dormants » aux éditions Cléopas et « Le dessein » chez Glénat.

Jonathan viendra dédicacer ses albums les 5 et 6 mai !

Maël

Mesdames, Messieurs, sachez que Maël a bousculé tout son programme pour vous !

Il sera donc présent parmi nous notamment pour présenter sa nouveauté Notre Amérique T2 (date de sortie le 05/04 !). Il se murmure qu’il aurait recopié l’intégrale de Lucky Luke pour s’entraîner, virer Morris et prendre sa place ! Sa détermination fait qu’il est devenu un célèbre auteur des éditions Futuropolis. Ses albums s’installent dans la longévité et marquent les esprits durablement.