Eloisa Scichilone et Mauro Gandini

Eloisa et Mauro ont démarré ensemble leur carrière comme illustrateurs Disney. Puis Eloisa a travaillé comme illustratrice pour des magazines et maisons d’éditions et a enfin réuni ses deux passions: le yoga et l’illustration. Tant comme illustratrice pour le Yoga Journal mais aussi en publiant des livres illustrés avec Merudan, un ourson qui pratique le yoga.
Eloisa est professeur de yoga, professeur de dessin et character designer.

Ensemble ils ont travaillé sur plusieurs livres édités en Italie, dans des maisons d’animation et proposent des portraits avec des animaux de compagnie/famille adoptive et maintenant la BD !

Mauro est sculpteur sur plusieurs matériaux dont la terre cuite les résines et le bois. Il a travaillé pour les principales maisons d’édition (Disney, Warner, Ankama, etc) pour concevoir des produits dérivés et gadgets, il est peintre, coloriste et professeur de peinture et sculpture à Milan.

Christophe Arleston

Christophe Arleston passe son enfance à Madagascar puis revient à Aix-en-Provence en 1981, passe son baccalauréat et entre à l’école de journalisme de Marseille (CTMC) dont il sort diplômé en 1987. Il a commencé à travailler en 1985, en free-lance, ce qui lui a permis de mener de front des activités différentes : journaux, agences de presse, pub, radio, etc. Il commence son activité d’auteur par l’écriture de seize pièces radiophoniques, entre 1985 et 1989, pour les Maîtres du Mystère sur France Inter.

Il se lance dans le scénario de BD en 1989 pour son complice Paul Glaudel. Ils publient ensemble plusieurs histoires complètes dans « Circus », puis un album pour enfants chez Alpen : « Manie Swing ». Les deux premières séries d’importance d’Arleston, « Les Maîtres cartographes » et « Léo Loden », paraissent en 1992 aux éditions Soleil, bientôt suivies des trois tomes des « Feux d’Askell ».
C’est en 1994 que sort le premier tome de sa série la plus connue : « Lanfeust de Troy ». En 1997, Arleston lance « Trolls de Troy », une série dérivée de Lanfeust. Il recevra notamment le prix du meilleur scénario en 1998 à Chambéry pour le deuxième tome de cette série, ainsi que deux fois le prix du meilleur album jeunesse au festival d’Angoulême (1998, 2002). Il obtient une troisième fois ce même prix avec « Lanfeust de Troy » en 2000.

En août 1997, il crée le Gottferdom Studio avec Didier Tarquin, Dominique Latil et Philippe Pellet. Cet atelier de créateurs situé au cœur d’Aix-en-Provence devient rapidement un creuset de jeunes auteurs, dont plusieurs sont devenus par la suite des noms reconnus dans le milieu de la bande dessinée. En 1998, il utilise la structure du studio pour créer Lanfeust Mag, un mensuel qui a dépassé les 150 numéros dont il est toujours rédacteur en chef.

En 2011 il signe pour la première fois un scénario de BD de son vrai nom, Christophe Pelinq. Il s’agit du premier album de la série « Chimère(s) 1887 ». En 2016, les éditions ActuSF publient son premier roman, « Le Souper des maléfices », un récit de fantasy teinté d’humour.
En février 2018, Christophe Arleston fonde avec Olivier Sulpice une nouvelle maison d’édition dédiée aux Imaginaires, « Drakoo ».

Annulation du festival 2020.

 
 
 
C’est avec beaucoup de tristesse que nous vous annonçons l’annulation de l’édition 2020 du Salon de la BD du Lac d’Annecy – Sevrier BD dans sa forme originelle. Nous le sentions venir avec les dernières annonces officielles restreignant inexorablement le nombre de personnes autorisées à participer à un événement, et malheureusement c’est arrivé.
 
Mais…
Parce qu’il y a un « mais… »
 
Nous nous serons démenés jusqu’au bout, et c’est après une réunion de crise se terminant à minuit que nous avons décidé de maintenir une partie de l’événement. Parce qu’après 10 mois d’organisation, plusieurs dizaines d’heures de réunion, des centaines de mails échangés, des milliers d’affiches et flyers imprimés,le soutien de nos nombreux partenaires, la mise en place de projets qui concernaient depuis les bébés jusqu’aux plus grands, s’étendant sur tout le département… Nous n’étions pas capables de  laisser tout cela disparaître.
 
La chance que nous avons, ce sont les merveilleux auteurs que nous nous apprêtions à accueillir et que nous remercions encore de tout notre cœur aujourd’hui car ils souhaitent quand même jouer le jeu.
 
Grâce à eux tout n’est pas terminé :
 
– Yoann & Vehlmann, nos formidables invités d’honneur vont tout de même venir le samedi 4 avril, chez notre partenaire BDfugue Café pour rencontrer leur public pour Spirou SuperGroom, mais aussi Seuls tome 12 et Le Dernier Atlas tome 2… Nous vous tiendrons bien sûr au courant du déroulé de ce rendez-vous !
 
– D’autres auteurs de l’édition 2020 de Sevrier BD viendront à diverses dates, toujours à la librairie BD Fugue café, nous permettant ainsi de vous faire apprécier la qualité et la diversité de la programmation que nous vous avions concocté, et ce tout au long du printemps. Le programme vous sera prochainement dévoilé. Il se met actuellement en place et nous espérons vous faire le plus de surprises possibles.
 
– L’exposition des auteurs invités initialement se tiendra aux dates prévues du 16 mars au 6 avril au Centre Bonlieu. Certains auteurs ont envoyé leurs dernières illustrations alors même qu’ils savaient que le salon ne pourrait finalement pas se faire. Tous ont  participé jusqu’au bout ! Le premier but de Sevrier BD étant de faire découvrir au plus large public possible la richesse incroyable de talents qu’offre la bande dessinée, cette exposition de leurs œuvres, choisies par eux-mêmes, va pouvoir aller dans ce sens !
 
– L’exposition dédiée à Lucky Luke qui se tiendra à L’hôpital CHANGE de Metz-Tessy en partenariat avec l’ENAAI de Chambéry est elle aussi maintenue.
 
– La journée scolaire qui permet la rencontre de Fabien Vehlmann avec les élèves du collège Jean Monnet de Saint-Jorioz est maintenue.
 
Enfin, le Salon de la BD du Lac d’Annecy est déjà en train de s’organiser pour vous offrir de prochains rendez-vous incontournables, en 2021 bien sûr, mais aussi dans le cadre de « 2020, année de la BD » !
 
A très bientôt ! Et vive la Bande Dessinée !!