Zac Deloupy

Zac Deloupy a obtenu en 2017 le prix France info de la Bd d’actualité et de reportage pour le formidable et bouleversant et aussi révoltant Love story à l’Iranienne du duo de journalistes Jane Deuxart. 

Aujourd’hui, parait son nouvel album Algériennes 1954-1962 écrit par Swan Meralli et publié par Marabulles, c’est donc un bon jour pour vous annoncer sa venue !

Il est l’un des auteurs phare des éditions Jarjille, qui publient cette semaine, quel hasard : Entretien avec Emmanuel Guibert, de Bettina Egger ! Décidément, soit le monde est petit, soit il tourne autour d’Emmanuel Guibert…

 

 

 

Please follow and like us:

Stan Silas

Stan Silas est l’un des invités confirmés pour cette nouvelle édition !

Comme il le dit lui-même sur son site internet, il aime les « trucs un peu dégueu », « la gent féminine bien représentée » mais pas les happy-end. Bref, on sent qu’en sa compagnie on ne va pas s’ennuyer.

Stan Silas apporte de l’humour et de l’énergie dans ses albums pour adultes mais aussi pour enfants. Son illustration joliment rondelette est reconnaissable au premier coup d’œil.

On lui doit l’un des plus gros succès pour la jeunesse de l’an dernier : Super Caca, dont 3 tomes sont déjà parus (joie!!!). Stan illustre les aventures cocasses inventées par Davy Mourier de Lucas et de son acolyte, un petit caca très costaud qui sent la fraise tagada. On ne peut qu’espérer que la série poursuive sa belle aventure.

L’une des séries les plus atypiques pour enfants, Biguden, qui mélange habilement les cultures bretonnes et japonaises est aussi entièrement son œuvre.

Attention ! Ne vous y méprenez pas, Super caca est une série extrêmement maligne et drôle qui porte de bien belles valeurs et tout sauf un ramassis d’idioties.

Pour les grands, la suite de Parasites arrivera juste à temps pour le salon !

 

Stan Silas appréciera peut-être qu’on lui apporte des fraises Tagada pour l’encourager pendant ses séances de dédicaces, car on sent qu’il ne va pas chômer.

 

 

 

 

 

 

 

 

Please follow and like us:

Fabrice Parme/ Astrid Bromure

 

Voici la figure d’Astrid Bromure ! Elle a de l’allure, n’est-ce pas ? Habituez-vous à son minois, il va envahir les écoles cette année car c’est en sa compagnie que se trame un concours en partenariat avec l’éditeur Rue de Sèvres, le salon SevrierBD et la librairie BD Fugue Café.

Son nom vous inspire des frissons ? Vous en tremblez d’avance ? Vous vous dites déjà qu’il va falloir la calmer à coup de potions apaisantes ? Vous n’avez peut-être pas tout à fait tort ! Regardez son air espiègle et malicieux sur les couvertures, on sent déjà qu’on risque d’avoir des bricoles si on ne file pas droit. Astrid est une leader elle aime diriger et ne se laisse pas marcher sur les pieds.

Astrid est pleine d’énergie pour vous divertir  !  Elle est prête à tout pour vous amuser, un petit fou du roi à elle seule. Une bouffonne des temps modernes, qui ne rechigne pas à s’arracher les dents pour faire la nique à la petite souris ou a kidnapper un sauvage dans la jungle pour avoir de la compagnie. Car dans sa vie Astrid s’ennuie ! Malgré l’argent de ses parents qui semble inépuisable, la vie d’Astrid a parfois des coups de mou. Mais ça ne dure jamais bien longtemps avant qu’elle n’ait des idées diaboliques pour s’occuper.

crédit photo : source éditeur.

Son « papa », est le célèbre Fabrice Parme (qui me pardonnera sûrement l’audace de la couleur du lien au regard de son propre pull), dont les collaborations avec Lewis Trondheim ont dynamisé la bande-dessinée pour enfants : Le roi catastrophe, Venezia, Ovni ; des séries trépidantes, rigolotes, remuantes où l’ennui est banni.

Fabrice Parme assurera cette année les animations pour les scolaires. Il y aura un chouette concours en partenariat avec l’éditeur Rue de Sèvres avec des lots à gagner.

L’auteur a confirmé sa venue pour tout le week-end !

 

 

 

 

 

 

 

Please follow and like us:

L’édition 2018 sera pétillante avec Emmanuel Guibert et Marc Boutavant !

Pour fêter nos 6 ans nous vous offrons 2 invités d’honneur !

Résultat de recherche d'images pour "ariol"
Après avoir fait un petit tour d’Europe des illustrateurs les plus talentueux, ce sont deux français qui nous honoreront de leur présence les 5 et 6 mai 2018.

Emmanuel Guibert et Marc Boutavant, dont la série pour enfants ARIOL est adaptée en dessin animé depuis 2009, seront en effet nos joyeux parrains !
Au delà d’un inséparable duo, ce sont aussi deux auteurs dont les carrières évoluent individuellement.

Résultat de recherche d'images

Emmanuel Guibert, s’est vu remettre en début d’année à Angoulême le prix Goscinny couronnant son travail de scénariste. Mais c’est en tant qu’illustrateur qu’il est principalement connu. On lui doit notamment Le photographe, incroyable BD alliant photo et illustration. Cet album a l’indéniable succès a été vainqueur du prix Eisner (USA) en 2010 et du prix Micheluzzi (Italie).  La guerre d’Alan, a pour sa part remporté le grand prix de l’ACBD en 2013. Deux immenses succès publics et critiques. Mais bien d’autres prix prestigieux jalonnent sa carrière ! Dès 1998, Angoulême le distinguait en lui décernant l’Alph-art Coup de cœur pour son album en duo avec Joann Sfar : La fille du professeur.

 

 

Son comparse Marc Boutavant n’est pas en reste ! Lorsqu’il n’illustre pas les aventures d’Ariol, il ravit les enfants de ses illustrations joyeuses et colorées. Le plus célèbre de ses rejetons est MOUK, ours voyageur aux aventures portées à l’écran depuis 2011.

Résultat de recherche d'images pour "Marc Boutavant"

Mais bien d’autres personnages sortis de son imagination enchantent les enfants : Chien pourri dont les romans écrit par Colas Gutman paraissent à l’École des loisirs en est l’exemple le plus récent.

http://www.francetelevisions.fr/sites/default/files/styles/ftvisi_img_contenu_large/public/images/2017/06/08/27-CHIEN%20POURRI.jpg?itok=1o4P5xpJ

 

Son œuvre s’est exportée sous forme de jeux, d’objets de décoration… Les enfants et leurs parents raffolent de cet univers guilleret et délicieusement rétro.

A eux deux, nul doute que l’édition 2018 sera pétillante et rieuse !

Depuis deux ans le salon connaît un véritable essor. Désormais il s’ouvre davantage aux familles et aux enfants tout en maintenant une farouche volonté de qualité et de diversité. Nous ne croyons pas que la BD soit un art réservé seulement aux 7 à 77 !

Merci à tous nos visiteurs de ces 5 dernières années pour leur fidélité et leurs encouragements.

Dédicaces, lectures pour les plus jeunes, battle de dessins, ateliers de gravure avec Pierre Vaquez

Mais aussi : ateliers de flip-books et de pop-up, jeux de société autour du personnage d’Ariol, kamishibaï et raconte-tapis pour les plus jeunes… Et aussi des expositions !

 

 

Please follow and like us: